Rechercher
  • Olivier Alluin

La routine ça a du bon... Comment ça ?!

Oui oui oui, mais je parle des routines de performance ! Celles qui peuvent vous permettre d'aborder la compétition dans les meilleures conditions possibles ;). Suivez le guide...



L’un des principaux objectifs de la préparation mentale est de vous aider à atteindre la performance sportive avec régularité. La constance, voilà l’une des clés du succès à long terme. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de la routine… Vous l’aurez compris je ne parle évidemment pas de la routine du quotidien, mais plutôt des routines de performance.

Le pluriel est important car plusieurs routines peuvent être mises en place : avant la compétition, durant une pause pendant la compétition, après une compétition… Nous nous intéresserons simplement à les décrire dans leur ensemble, prenant principalement pour exemple les routines pré-compétitives. Ces routines sont des outils concrets permettant d’aborder une épreuve ou une compétition dans les meilleurs dispositions, et ce de manière identique quel que soit le jour, l’endroit, le contexte...


  • Définition d’une routine de performance :

Avant toute chose il me paraît nécessaire de clarifier un point très important : une routine n’est pas un rituel. C’est pourtant un rapprochement que l’on entend souvent et il n’y a malheureusement rien de plus faux.

En effet, le rituel fait appel à des croyances basées sur le respect d’une certaine tradition (symboles, prières…) la plupart du temps associée à une religion. Ces croyances peuvent aussi être personnelles et relèvent alors de la simple superstition : associer la réussite ou l'échec à tel ou tel objet (gourde, bracelet...) qui n'ont aucun impact sur la performance sportive. A l’inverse, la routine, elle, est construite à partir d’expériences et de valeurs personnelles.

Cette dernière est définie comme "un ensemble ou schémas de pensées, d’actions ou d’images que l’on reproduit systématiquement avant d’exécuter une performance" (Crews & Boutcher, 1986). Une routine a donc pour but de mettre le sportif dans les meilleures conditions afin de réaliser un geste technique au sens large. Cela peut prendre la forme d’un discours interne (phrase prononcé intérieurement), d’une visualisation (reproduction d’une image mentalement), de techniques respiratoires ou même de gestuelles spécifiques.


  • Comment la construire et l’utiliser ?

Pour être efficace, le sportif doit construire sa routine autour de ses propres besoins. Par exemple pour une même activité, certains sportifs auront besoin de se détendre et de relâcher la tension musculaire alors que d'autres devront augmenter leur niveau d'activation. Dans le meilleur des cas, elle doit s’appuyer sur une expérience, une émotion ou un souvenir de réussite personnelle afin d'être individualisée au maximum. Le simple fait de transposer une technique observée chez son idole, ou l’imitation d’un mouvement repéré chez un adversaire, n’aura aucun sens.

Selon le besoin ressenti par l’athlète cette technique permettra : d’augmenter ou de diminuer son niveau d’activation pré-compétitif, d’améliorer sa concentration (focus), d’augmenter sa motivation, de renforcer la confiance en soi.


  • A quel moment l’utiliser?

Une routine de performance nécessite un certain apprentissage, ce qui signifie qu’elle ne sera pas effectuée de manière optimale dès la première fois. Après l’avoir construit durant les entretiens, il faudra l’apprendre puis la mettre en œuvre dès l’entraînement. Il est indispensable de pouvoir l’appliquer dans des situations calmes et propices avant de pouvoir la transposer au domaine compétitif. Enfin, à force de la répéter dans diverses situations et dans des contextes différents (endroit connu, inconnu, seul ou entouré…) vous parviendrez à la maîtriser parfaitement et à développer votre potentiel librement.


  • En résumé :

Pour qu’une routine soit efficace elle doit être construite, apprise et répétée. C’est en cela que la préparation mentale constitue un véritable entraînement, à l’instar de l’optimisation de la performance technique ou physique de l’athlète.

Le préparateur mental, en adoptant une posture de catalyseur amènera et guidera le sportif sur le chemin d’une réflexion personnelle. Ses compétences permettront au sportif de se poser les bonnes questions mais aussi de trouver les bonnes réponses par lui-même. Parfois, l’athlète aura déjà créé sa propre routine, il faudra alors être en capacité de l’optimiser en fonction de la discipline sportive (ordre chronologique, clarification du discours interne, association d’une visualisation réaliste…).

190 vues
Contact

Tél : 06 30 70 28 54​

E-mail : olivieralluin.pm@gmail.com

          > CHAMBERY / AIX-LES-BAINS (Savoie)

> ANNECY (Haute-Savoie)​​

* Ou lieu à convenir ensemble sur demande.

  • Facebook Olivier Alluin
  • Instagram Olivier Alluin
  • LinkedIn Olivier Alluin

©2020 Olivier Alluin - Préparateur Mental

  • Préparation mentale Savoie
  • Préparation mentale Savoie
  • Préparation mentale Savoie